Normes de travaux forestiers

[Dernière mise à jour : 16/09/2008]

La réussite de tout projet forestier est conditionnée par un grand nombre de facteurs et d'opérations qui se succèdent dans le temps.

 

Planter est un des actes fondamentaux de la gestion forestière durable et multifonctionnelle, notamment si la régénération naturelle est aléatoire, difficile ou impossible, voire contre-indiquée (e.a. essences inadaptées au milieu, arbres semenciers handicapés par des défauts héréditaires).

 

Pour réussir une plantation forestière, il faut procéder à une étude préalable de la station, savoir choisir l’essence la mieux adaptée, utiliser des plants de provenance recommandée et de qualité, travailler le sol convenablement, planter dans de bonnes conditions et soigner les entretiens ultérieurs. Echouer sur une seule de ces opérations suffit à mettre à mal le succès du projet de reboisement.

 

L’élaboration de normes de qualité pour le choix des fournitures, produits et travaux forestiers vise une meilleure rentabilité des investissements mais également de privilégier les techniques les plus respectueuses du milieu.

 

Il s'agit de rassembler des instructions techniques claires et précises en vue de choisir les TECHNIQUES OPTIMALES et les FOURNITURES IDEALES pour garantir la réussite de chantiers de reboisement, depuis l'étude de faisabilité jusqu'à l'application des tailles de formation et d’élagage. En effet, ces travaux réclamant des investissements considérables que le candidat boiseur doit pouvoir APPRECIER, COMPARER et DECIDER en connaissance de cause.

  

Le CDAF a développé deux outils :

 

  • une nomenclature et mercuriale des fournitures et travaux forestiers : tarifs actualisés de produits, matériels, outils et prestations en vue d’harmoniser les références pour élaborer des devis et évaluer les ressources à mobiliser en fonction des moyens (financier, temps de travail, main-d’œuvre) disponibles
  • un guide technique pour des travaux forestiers de qualité : instructions claires et précises en vue de choisir les TECHNIQUES OPTIMALES et les FOURNITURES IDEALES pour garantir la réussite de chantiers de reboisement, depuis l'étude de faisabilité jusqu'à l'application des tailles de formation et d’élagage

 

 

Pour choisir les meilleures fournitures et méthodes culturales, des normes de qualité seront progressivement synthétisées dans des GUIDES de NORMES DE TRAVAUX FORESTIERS parmi lesquels :

 

Accédez directement à la thématique souhaitée en cliquant sur l'un des liens ci-dessous

 

  • choix optimal des matériels de reproduction : types de plants (racines nues, godets, mottes), caractéristiques dimensionnelles (âge, hauteur, diamètre), critères qualitatifs (qualités, défauts de conformation, état sanitaire et physiologique…) …
  • choix raisonné des travaux forestiers : méthodes et matériels (manuel, mécanique, semi-mécanique, chimique, mixte), coûts unitaires, critères technico-économiques et rendements, pour la préparation du terrain, l’amélioration du sol, la plantation, le dégagement, le choix d’arbres objectifs, les tailles de formation, les élagages…
  • initiation aux travaux forestiers : réception des plants forestiers, techniques de plantation, pose de protections, dégagements de boisements, dépressages de semis, tailles de formation et élagages, émondages, création et entretien de haies …
  • initiation à l’exploitation forestière : sécurité-manipulation et entretien de la tronçonneuse, techniques d’abattage, principe de façonnage des bois, organisation des chantiers, techniques de débardage …
  •  

 

 

Choix optimal des matériels de reproduction


 

Une fois définie(s) la ou les essence(s) à planter, le candidat boiseur doit porter une attention particulière sur le choix du matériel végétal en privilégiant à la fois des origines performantes de bonne provenance et adaptées à la station mais également des plants vigoureux et bien conformés.

 

 

Les GUIDES pour le choix optimal des matériels de reproduction formulent différents conseils :

 

  • commander des provenances adaptées au site de plantation et se référer « Dictionnaire des provenances recommandables des essences forestières en Région Wallonne »
  • préférer les matériels « qualifiés » (vergers à graines) et les matériels « sélectionnés » (peuplements à graines) ;
  • choisir les types de plants les mieux adaptés : plants à racines nues, plants en godet ou en motte, boutures ou plançons
  • vérifier sur base de critères les âges (plants les plus jeunes possibles), les dimensions (plants vigoureux), l’état physiologique et sanitaire (plants frais et sains), la conformation (systèmes racinaires et aériens bien équilibrés sans défauts)

 

Modes d'élevage des plants en pépinière

Trois techniques de culture sont pratiquées en pépinière : la culture en pleine terre de plants à racines nues, la production hors sol de plants en godet ou en motte, la production de boutures et plançons issus de la reproduction végétative. Pour en savoir plus...

 

 

Choix raisonné des travaux forestiers


 

Pour toutes les étapes d'un reboisement depuis la faisabilité et le choix d'un bon matériel végétal jusqu'au stade de la taille de formation et de l'élagage, comme pour le sauvetage et l’éducation de semis naturels, les travaux forestiers doivent être ciblés et bien appliqués.

 

Les périodes d’intervention, les méthodes, les outils et éventuellement les produits influencent la faisabilité, la performance et les rendements des interventions.

 

 

Sur base de critères technico-économiques, les GUIDES pour le choix raisonné des travaux forestiers renseignent les techniques culturales, les matériels et les fournitures à mettre en œuvre tout en rappelant les contraintes légales et environnementales, ceci en vue d’installer, d’entretenir et d’améliorer les arbres en forêt et en champ.

  

Andainage et mise en tas des rémanents

Lors de l’abandon de nombreux résidus (billons, têtes de houppier, branchages volumineux…) suite à une coupe rase, ou lors du dessouchage ou bien l’arasement d’une végétation ligneuse abondante sans broyage, les déchets ligneux doivent être rassemblés en tas ou en cordons pour permettre la plantation. Les andains sont traditionnellement laissés sur place. Les tas de rémanents peuvent être brûlés. Pour en savoir plus...

 

Périodes d'intervention pour les tailles, élagages et émondages

L'idéal est d’intervenir à une période favorisant une cicatrisation rapide des plaies, sans risques physiologiques ou sanitaires pour l’arbre taillé ou élagué. Pour en savoir plus...

 

 

Initiation aux travaux forestiers


 

Réussir tout travail forestier réclame un minimum de connaissances et de savoir-faire sur les soins culturaux à entreprendre : leur efficacité réclame des exercices répétés pour améliorer les techniques adoptées.

 

Fonction des objectifs recherchés et des moyens disponibles en matériel et main d’œuvre, chaque opération culturale en forêt applique des méthodes manuelles, semi-mécanisées, mécanisées, ou mixtes, voire chimiques.

 

 

 

Les GUIDES d’initiation aux travaux forestiers proposent des consignes claires et précises à respecter pour garantir la performance et le moindre coût des travaux à entreprendre, que ce soit pour des projets forestiers ou pour la création et l’entretien de haies.

 

Méthodes de plantation

L’art du planteur tient au respect de deux grands principes : ne pas déformer l’orientation naturelle du système racinaire et assurer un contact étroit entre le sol et toutes les racines. La plantation doit se faire sur sol bien préparé, le plus meuble possible, jamais sur sol trop humide ou gelé. Si un travail du sol préalable a été réalisé, il faut attendre le temps nécessaire à son tassement avant de planter. Pour en savoir plus...

 

 

Initiation à l'exploitation forestière


 

L’exploitation forestière est une activité exigeante et dangereuse, réservée à des professionnels aux compétences multiples, respectueux des règles de sécurité du travail et de l’environnement, bien expérimentés dans leur métier.

 

N’empêche : elle devient l’affaire de bon nombre de propriétaires forestiers privés ou de particuliers, les « apprentis bûcherons du WE » !

 

 

Les GUIDES d’initiation à l’exploitation forestière rassemblent des informations précieuses pour informer au mieux et prévenir au maximum les risques d’accidents : équipement indispensable, sécurité intégrée, pratiques gestuelles et postures les plus appropriées, astuces pour moins se fatiguer, organisation rationnelle des chantiers, techniques d’abattage et de débardage …

 

Retour : Haut de page